Bienfaits et domaines d'application

La Relaxation Non verbale se situe au niveau  de la prévention de la santé. Cette méthode ne peut se substituer en aucun cas à un traitement médical ou thérapeutique.

Avant d'évoquer les bienfaits de la méthode Desmarty, on peut noter un point important, c'est que cette approche qui n'est ni directive, ni intrusive, convient très bien aux enfants et aux adolescents ainsi qu'aux personnes qui ont des diffilcultés avec les massages, avec les méthodes relaxantes utilisant la parole ou qui ont été victimes de violences.

Voici quelques bienfaits dont la liste n'est pas exhausive.

  • Relaxation profonde (musculaire et mentale)
  • Récupération importante
  • Prise de conscience  importante du corps (diminution de l'anxiété, réappropriation du corps))
  • Recentrage (sentiment d'être unifié, moins perméable aux évènements extérieurs
  • Régulation de l'énergie
  • Action sur le sommeil
  • Développement sensoriel
  • Organisation spatio-temporelle
  • Action sur les viscères (transit)
  • Apprentissage du lâcher-prise
  • Prise de conscience (prise de décision, souvenirs...)
  • Vécu au delà des mots

Domaines d'application :

La Relaxation Non Verbale est un outil complémentaire pour tous les professionnels du bien-être et de l'accompagnement de la personne pratiquant en cabinet, dans les institutions (CHRS, alcoologie ... ) ou les associations.

  • domaine du bien-être : spa, thalasso, remise en forme, massage ....
  • domaine de la relation d'aide : sophrologues, psychologues, psychothérapeutes .....
  • domaine du sport : coachs, entraineurs, préparateurs physique ...
  • domaine du para-médical : kinésithérapeutes, psychomoticiens .....
  • domaine du social : éducateurs, assistante sociale, AMP .....
  • domaine du spectacle : comédiens, danseurs .....

La dynamique particulière de cette méthode permet de travailler avec des publics très variés tels que :

  • les enfants lors des temps intermédiaires
  • les personnes sourdes ou malentendantes
  • les personnes étrangères en situation de grande précarité
  • les personnes en traitement pour des problèmes de dépendance (alcool, tabac, jeux ...)
  • les personnes victimes de violences ou ayant des problèmes avec le toucher

Naturellement, en fonction du public, du temps et de l'espace disponible, la méthode peut être adaptée.